Une amie m’a dit un jour : « Quand tu rencontreras la bonne personne, tu feras tout très rapidement ».

Et bien pas manqué : en l’espace de trois ans, j’ai trouvé mon âme sœur, emménagé avec, eu un bébé.  Maintenant je vais dire oui, à l’homme de ma vie, pour concrétiser notre amour.

Image

°Historique°

MOI : 

  • Célibataire longue durée
  • Voyages
  • Potes

LUI: 

  • Relation sérieuse
  • Travail
  • Amis

Deux styles de vie bien différents et pourtant la vie en a décidé autrement. En février 2017, nos téléphones ont matché. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’une rencontre 2.0.

°Premiers Échanges°

On commence par discuter, on parle de tout et de rien, on refait le monde. Une semaine, puis deux, je reçois un premier appel, inattendu.

Je m’en souviens comme si c’était hier. J’étais en route pour le cirque avec une amie, quand un numéro que je ne connaissais pas m’appelle. Je réponds, je ne connais pas la voix. En plus, j’ai du mal à capter. Je coupe court à la conversation, intimidée par la situation (avec ma copine) et la surprise. 

Je le rappelle après le cirque. Nos échanges passent de l’épistolaire, à de longues conversations jusque tard dans la nuit. On n’a plus envie de raccrocher. 

Pour la petite anecdote, on s’éclate pendant des heures sur des quizs de culture générale, (je ne suis pas si bête finalement).

Image

°Première Rencontre°

Après ce premier appel, on se dit qu’il serait bien de se voir en vrai. Monsieur a réservé le restaurant, une semaine plus tard, le 14 avril 2017. 

Je le vois descendre de sa voiture, (un break). Je me dis qu’il a une voiture de papa et le taquine beaucoup à ce sujet. Nous passons une superbe soirée, (il sauve les moucherons dans son verre). Je ne prends pas la fuite, c’est plutôt bon signe… puis vient le premier bisou. Nous passons une très agréable soirée.

Il m’a même acheté un croissant aux amandes. Monsieur  marque des points car je suis plutôt gourmande.

On achète notre première console de jeux à deux, 15 jours après (notre côté geek). Je vous dis c'est une évidence.

°La vie à deux° 

J’emménage chez lui deux mois après notre rencontre, suite à un concours de circonstance. 

A ce moment-là, je change de travail. Ce qui me permet de me rapprocher de ma famille et de lui par la même occasion.

Je signe un bail pour un petit appartement, où par ailleurs, je n’ai jamais mis les pieds. L’été arrivant, je passe mon temps chez lui, profitant des soirées, de la piscine, du jardin (alors pourquoi s’enfermer dans un 50 m2). 

C’est une évidence, j’apporte directement mes meubles chez lui. A la même période, mon chéri aidait un ami qui était aussi chez lui. Nous avons commencé à vivre ensemble, comme dans une coloc.

C’est une grande première pour moi. Je ne connais pas du tout la vie de couple, les compromis, trouver sa place… donc la coloc, comme première étape, me va bien. Celle-ci s’est finit quelques mois après, suite au départ de A. pour l’Australie. La vie à deux peut commencer…

Durant l'été, nous avons adopté notre petite chienne, Kolo, une husky. 

Image

°Une année après° 

J’apprends le 2 mai 2018, que bébé s’est installé dans mon ventre. On détermine le début de la grossesse au 14 avril 2018, soit un an, jour pour jour, après celui de notre rencontre. Que du bonheur, j’essaie via une devinette de lui apprendre la nouvelle, mais il ne l’a pas comprise… 

Notre nouvelle vie à 3 commence… Mais celle-là, c’est une toute autre histoire …

°Aujourd'hui°

Un petit garçon est venu combler notre bonheur. Nous nous sommes pacsés quelque mois avant la naissance. Pour nous c’était important pour fonder une famille, officialiser notre amour. 

Image

Nous continuons nos projets : amélioration de notre cocon familiale, projet professionnel et personnel, moments en famille, détente. La vie suit son court. Il ne manque plus que le mariage pour finaliser notre union, notre relation. 

Chéri a dit «  je ne me remarierai qu’avec la mère de mes enfants ». Maintenant c’est chose faite puisque bébé A. est là. Il ne me reste qu’à patienter que Monsieur fasse sa demande. Je n’avais pas envie de lui voler ce moment. 

Alors j’attends, jusqu’à cette matinée du 10 Avril 2020…