Coucou les futures mariées !!!

Alors est-ce que ce titre vous inspire ? Savez-vous de quoi je vais vous parler ?!!!

Allez, je tais le suspense, et je vous fais mon annonce officielle !

👰 « Mon amour, il faut qu'on parle... 😕 -la phrase qui fait monter le palpitant ...- Malheureusement, il faut qu'on commence la liste des invitĂ©s... »

J'en plaisante maintenant, mais j’avoue qu'au dĂ©but, j'ai plutĂŽt eu peur qu'on ne tombe pas d'accord, et que les disputent pleuvent...

Pourtant, tout le contraire s'est produit ! Au final, nous avons plutÎt bien vécu la fameuse « liste d'invités » !

Famille, notre cocon... đŸ‘šâ€đŸ‘©â€đŸ‘§â€đŸ‘Š

N'ayant pas beaucoup de famille de chaque cÎté, nous savions qui convier.

Lulu a la plus « grande » famille. Autrement dit, cela nous faisait réunir 13 adultes et 6 enfants. Pour moi, seulement 9 adultes et 5 enfants.

Mais faut-il inviter les oncles, tantes, cousins qu'on n'a pas vu depuis 15 ans ? Ou mĂȘme ceux qu'un des deux futurs Ă©poux n'a jamais rencontré ? Ou les proches qui ne nous ont mĂȘme pas fĂ©licitĂ©, lorsqu'ils ont appris notre union ?

Un choix Ă  faire... DĂ©cision, dĂ©cision... đŸ€” Et bien, elle n'a pas Ă©tĂ© si dĂ©licate que ça !

Nous sommes partis du principe que, mĂȘme les proches de la famille que nous n'avions pas vu depuis des annĂ©es, avaient le droit de participer Ă  notre mariage. Comme une forme de politesse et un certain respect Ă  avoir envers eux. Nous ne pouvions dĂ©cemment pas ne pas les inviter !

Quant à ceux qui ne nous avaient pas félicité... Nous avons fait le choix d'attendre... 2 mois et demi aprÚs notre annonce, un message... Que nous avons trouvé vide de sens et peu sincÚre... Avec l'absence du mot « Félicitation » qui plus est... Nous leur avons demandé des explications. Leur silence ayant était assez éloquent, nous n'avions pas de réel choix à faire, ils l'avaient fait pour nous ! Tant mieux ! -Je vous raconterai toute l'histoire plus tard, dans un article que je consacrerai à la famille.-

Les ami-e-s ; une famille dont on a choisi les membres ! đŸ„°

Pour nos amis, cela a été encore plus simple ! Seulement une quinzaine !

Ceux qui prennent réguliÚrement de nos nouvelles... Ceux qui sont venus nous rendre visite dans notre campagne Corrézienne... Ceux qui sont toujours partants pour nous voir, faire une soirée, un tea-time lorsque nous revenons sur Tours en vacances...

Pour ma part, mes supers amies étaient toutes tellement impatientes que Lucien fasse sa demande, que je leur avais promis de leur envoyer un message dÚs le lendemain pour le leur dire ! Elles furent toutes, sans exception, trÚs heureuses pour nous, et excitées à l'idée de notre union !

Nos copains les collĂšgues... đŸ„

AprĂšs quelques discussions – deux Ă  trois pour ĂȘtre honnĂȘte-, nous avons fait le choix de ne pas inviter nos collĂšgues pour plusieurs raisons. Nous sommes dans une petite ville avec moins de dix milles habitants. Et honnĂȘtement, au moment de la demande de Lulu, je ne trouvais pas que nous ayons, en mĂȘme pas deux ans, rĂ©ussi Ă  nous faire des amis dans nos collĂšgues respectifs. Nous n'avions jamais Ă©tĂ© invitĂ©s chez nos collĂšgues, en tant que couple s'entend.

Pourtant, lorsque je suis arrivĂ©e dans cette petite ville, et qu'on m'a vendu mon Ă©quipe comme Ă©tant « une Ă©quipe familiale », je me suis dit « Mon dieu, quelle chance j'ai ! Ça va ĂȘtre gĂ©nial ! Comme ce que j'ai vĂ©cu sur Tours, mais en mieux ! »

Bon... Bah... GrossiĂšre erreur...đŸ˜„

J'ai toujours créé des affinités sur mes lieux de travail avec mes collÚgues qui sont devenues pour certaines de vraies amies ! Alors je reconnais, que j'ai eu un petit moment de déprime quand au bout d'un an, je n'avais fait que deux repas de service... Je me demandais si j'avais réellement ma place dans cette équipe...

Du coup, je ne nous voyais pas inviter des personnes que nous ne cÎtoyions qu'au travail, sans de réelles affinités qui plus est. Du moins, c'est ce que je ressentais !

Et puis, nous cherchions aussi un lieu de rĂ©ception proche de la commune oĂč rĂ©sident mes parents. Et malheureusement, mes parents habitent Ă  une heure de chez nous. Convenablement, je ne nous voyais pas demander Ă  nos collĂšgues de faire une heure de route pour seulement une partie de la journĂ©e et de plus, ne pas les faire participer au repas. Et clairement, nous n'avions pas les finances pour autant de monde...

Les ami-e-s parentaux... 😄

Pour cette partie, je parlerais seulement pour moi !

Mes parents ont une dizaine d'ami-e-s dont ils sont trÚs proches, et que, pour la plupart, je connais depuis que je suis petite ! Alors cela m'a semblé une évidence qu'ils soient invités à notre mariage.

Et puis, mes parents nous aident à payer le mariage, alors il n'était pas concevable pour nous de ne pas inviter leurs ami-e-s !

Nos chers bambins... đŸ‘ŠđŸ‘§đŸ§’đŸ‘¶

En ce qui concerne les enfants, le choix a été plus difficile ! En fait, nous étions une cinquantaine d'adultes pour une trentaine d'enfants au début... Comment vous dire que là, nous avons vu rouge !!!

De un, parce que trop de gnomes dans les pattes ne nous convenaient pas ! De deux, parce que tous les lieux de réception que nous avions en vue, comportaient soit des étendues d'eaux, ou des piscines...

Et puis, qui dit bambins dit baby-sitter... Et donc dépense supplémentaire !

Nous avons donc précisé à tous nos amis et proches que nous avions tranché, et que nous ne souhaitions avoir que les enfants de la famille présents au mariage. Nos amis ont d'ailleurs été trÚs compréhensifs avec notre décision.

Pour conclure, nous sommes un petit mariage d'une cinquantaine d'invitĂ©s, enfants compris ! Nous en sommes heureux car nous avons fait nos choix selon nos valeurs, nos principes, et nos envies, en nous Ă©coutant, en communiquant et en dĂ©cidant ensemble ! Un couple, c'est ĂȘtre deux dans chaque dĂ©cision ! Ne jamais oublier l'autre, ou ne jamais l' « écraser » mĂȘme sans le vouloir !

Mais -oui car il y a toujours un mais, sinon ce n'est pas drĂŽle!- il faut maintenant envoyer les faire-parts et attendre les rĂ©ponses de nos invitĂ©s pour pouvoir dĂ©finir le nombre exact ! 💌

En fait, nous choisissons qui nous invitons, mais nos invités eux aussi choisissent s'ils veulent partager notre plus belle journée de couple !

Et c'est ainsi, mes jolies lectrices que nous avons fait nos choix !

Je vous embrasse 😘

Aude